Les amis du Patrimoine de Masle

14, place de l'Eglise - Mâle

61260 - Val-au-Perche

 

 Accueil                  Courriel               Adhésion                  Contacts                    

 

 

 

Centenaire de la Grande Guerre

Présentation de documents d'archives

et d'objets de collection

°°0°°

Vernissage de l'exposition

Les principaux artisans de cette belle exposition

Valérie, Anne-Marie et Claude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Vice-présidente et la trésorière des "Amis du Patrimoine de Masle"

très bien encadrées

°°0°°

 

Poème d'Olivier de Magny 1557

Les soupirs

Gardes, que ferons-nous, Aurons-nous point la paix ?

Aurons-nous point la paix quelquefois sur la Terre ?

Sur la terre aurons-nous si longuement la guerre,

La guerre qui au peuple, est un si pesant faix ?

 

Je ne vois que soudards, que chevaux et harnois,

Je n'ois que deviser d'entreprendre et conquerre

Je n'ois plus que clairons, que tumulte et tonnerre

Et rien que rage et sang je n'entends et ne vois.

 

Les princes aujourd'hui se jouent de nos vies,

Et quand elles nous sont après les biens ravies

Il n'ont pouvoir ni soin de nous les retourner.

 

Malheureux sommes-nous de vivre en un tel âge,

Qui nous laissons ainsi de maux environner,

La coupe vient d'autrui, mais nôtre est le dommage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maquettes fabriquées par les élèves de .....

 

.... l'école de .....

 

 .... MALE

 

°°0°°

 

Poème de Jules Mougin

Le champ de blé

Extrait de “Le comptable du ciel”

éditions Robert Morel, Paris 1960

 

Tu sais ce que c'est que la guerre , demandait le champ de blé au sureau de l'école.

Ma foi non ! Répondit le sureau.

Il s'adressa alors aux collines :

Sais pas, avoua la plus petite.

La guerre ? je n'ai pas ça sur moi, s'écria une autre.

Le champ de blé songea à la route, sa voisine.

La guerre, c'est peut-être une herse, dit-elle.

Il me fit signe. Je sentis battre mon cœur.

Et toi, peux-tu me renseigner ?

 

J'hésitai, puis dans un souffle :

« C'est quand on te remplace par le champ d'honneur. »

Cette nuit-là, le champ de blé s'endormit tard sous la lune.

 

AUX ENFANTS DE LA COMMUNE DE MALE

TOMBES AU CHAMP D'HONNEUR

LEUR PETITE PATRIE RECONNAISSANTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adressé à tous les maires, l'Armistice est signé,

vous devez prendre immédiatement toutes dispositions 

pour faire sonner les cloches à toutes volées,

pavoiser et illuminer les édifices publics.

 

 

 

 

 

 

 

 

°°0°°

 

 

'HONNEUR

 

 

     

                        Accueil                                                                                          

  Les Amis du Patrimoine de Mâle

14, place de l'Eglise - Mâle

61260 - Val-au-Perche

----------

patrimoine.masle@yahoo.fr